RICHARD MEYER

       
Né le
22 Février 1962
Lieu de Naissance
Brésil
Taille
1m87
Poids
62 kgs
Mensurations
/
Style de Combat
Capoeira
Hobbies
S'occuper de ses cactus
Ce qui lui importe le plus
S'entourer de personnes de confiance
Ce qu'il déteste par dessus tout
Ninniku gyouza
Nourriture Favorite
Pizzas
Sport Favori
Triathlon
Groupe Sanguin
O
Première Apparition
Autre(s) Apparition(s)

RICHARD MEYER
Charisme / Design
Background / Histoire
Gameplay / Coups
Fraîcheur / Apport à la série
Feeling Perso
Note Finale

Background : Originaire du Brésil, Richard est un maître de capoeïra qui utilise ses capacités pour chauffer les salles des night-clubs. Bien qu'il prenait du plaisir à haranguer les foules, une envie d'autre chose le démangeait. C'est ainsi qu'il choisit de partir pour les Etats-Unis, où il posa ses valises dans la ville de Southtown. C'est ici qu'il ouvrit le Pao Pao Café, un bar/nightclub dont l'ambiance est bien évidemment inspirée par son Brésil natal. Mias contrairement à la plupart des bars de Southtown, Richard ne tolère aucune embrouille dans son club, et jette à grands coups de pied au cul tout fauteur trouble, gangster ou pas. Lorsque Geese Howard organisa le premier tournoi King of Fighters, Richard décida d'y participer pour promouvoir le Pao Pao Café. Même s'il ne remporta pas le tournoi, il réussit dans son entreprise puisque son bar devint rapidement un lieu phare de la ville où les plus grands combattants se plaisent à aller boire un verre de temps à autre. Richard eut l'idée de retransmettre les matchs des King of Fighters suivants en direct dans son bar, ce qui eut un succès conséquent. Grâce à l'argent amassé, il put ouvrir un second Pao Pao Café, dont il laisserait la gestion à son élève de capoïera, ami et employé Bob Wilson. Mais lors de la soirée d'ouverture, le bar fut saccagé par les jumeaux Jin: Chonshu et Chonrei. Alors que Bob partit à leur poursuite pour les faire payer, Richard resta sur place pour reconstruire Pao Pao Café 2. Depuis R. Meyer travaille pour promouvoir toujours autant ses deux clubs.

Commentaires : Son design dans Fatal Fury était plutôt fade, mais le jeu date de plus de 15 ans, ce qui est une bonne excuse. En revanche, lorsque, à la surprise générale, il fit son retour dans KOF: Maximum Impact 2, il gagna un coup de jeune salvateur. Mais en général, les adeptes de la capoeïra ont les faveurs du public parceque les personnages et leur art de combat sentent bon le soleil, la musique et la joie de vivre.