LEONA

Né le
10 Janvier (1978?)
Lieu de Naissance
?
Taille
1m76
Poids
65 kg
Mensurations
84-60-87
Style de Combat
Arts martiaux + techniques d'assassin Heidern
Hobbies
/
Ce qui lui importe le plus
/
Ce qu'elle déteste par dessus tout
Le sang
Nourriture Favorite
Les légumes
Sport Favori
/
Groupe Sanguin
B
Première Apparition
The King of Fighters '96
Autre(s) Apparition(s)
The King of Fighters '97, The King of Fighters '98, The King of Fighters '98 Ultimate Match, The King of Fighters '99, The King of Fighters 2000, The King of Fighters 2001, The King of Fighters 2002, The King of Fighters 2003, The King of Fighters XII, The King of Fighters XIII, The King of Fighters Neo Wave, The King of Fighters Maximum Impact, The King of Fighters Maximum Impact 2, The King of Fighters Maximum Impact Regulation A., The King of Fighters: Kyo, The King of Fighters R-1, The King of Fighters R-2, The King of Fighters EX: Neo Blood, The King of Fighters EX2: Howling Blood


LEONA HEIDERN
Charisme / Design
Background / Histoire
Gameplay / Coups
Fraîcheur / Apport à la série
Feeling Perso
Note Finale

Background : Leona possède un passé tragique et un avenir tout aussi sinistre. Tout commença lorsque Leona n'était encore qu'une enfant, vivant avec sa famille dans un village tranquille du Brésil. Leona aimait plus que tout passer du temps avec son père, Gaidel. Tout allait pour le mieux... jusqu'à l'arrivée de cet homme. Un jour, un homme de grande taille arriva dans le village et demanda à parler à Gaidel, le leader du village. Goenitz, puisque tel était son nom, demanda à Gaidel de se joindre à lui dans la quête qui lui était confiée: réveiller Orochi. Mais Gaidel refusa, prétextant qu'il s'était retiré et que sa famille vivait en paix depuis un moment et ainsi, il ne voulait plus replonger dans les missions violentes d'Orochi. Goenitz le prit très mal et avant de partir, il dit à Gaidel qu'Orochi ne laisse rien passer aux traîtres. Sur cette parole, Goenitz posa sa main sur la tête de la petite Leona puis sourit avant de partir. Le jour même, Gaidel parla à Leona. Comme si il avait compris ce qui allait se passait, il posa ses mains sur les épaules de sa fille et lui dit qu'elle devra se battre contre sa propre destinée, aussi cruelle et triste soit-elle. La nuit tomba et tout était calme. Leona commençait à se sentir bizarre et sa tête bougeait de façon indépendante. Sa famille, inquiète, se précipita autour d'elle. Leona cracha du sang. Gaidel en était choqué: sa fille avait tous les symptômes du Riot of the Blood. Et vu que personne n'avait jamais enseigné à Leona comment contrôler le pouvoir Orochi qui circule dans ses veines, les conséquences pouvaient être terribles. Tout le monde essaya de la calmer mais d'un coup, les yeux de Leona tournèrent au blanc et elle commença à hurler. Puis tout se passa très vite... du sang, des cris et puis plus rien. La plupart des villageois s'étaient échappés, effrayés par la rage de l'enfant. Mais Leona avait soif de sang et réussit à en rattraper quelques uns. Après plusieurs massacres, Leona était seule dans son village, recouverte de sang. C'est à ce moment que Goenitz revint et posa à nouveau sa main sur la tête de Leona. Il lui dit qu'elle allait retrouver le sommeil et qu'elle se réveillerait quand le moment sera voulu. Puis Goenitz partit, laissant Leona sans aucun souvenir. Lorsqu'elle se réveilla, Leona partit de son village dévasté et parcourut la jungle sans idée précise, telle une âme en peine. Elle fut trouvée par un militaire du nom d'Heidern qui la ramena à sa base. Heidern lui posa des questions mais la petite fille restait silencieuse. Il décida de la garder encore quelques temps avant de la donner à un orphelinat. Mais au retour d'une mission, Heidern surprit Leona en train de se défouler contre un arbre, arbre qui finit par tomber au sol. Stupéfait par la démonstration de puissance de sa protégée, il décida de la garder avec lui et de l'entraîner. Leona débuta son entraînement sous les ordres d'Heidern. Ce dernier fut surpris de voir à quelle vitesse Leona progressait, comme si elle avait des prédispositions au combat. Mais c'est qu'en 1996 qu'elle reçut sa première vraie mission: remplacer Heidern au sein de l'Ikari Team (aux côtés de Ralf et Clark) lors du King of Fighters et surveiller les agissements de Geese Howard, leader de la pègre locale et participant au tournoi. Tout se passa bien jusqu'à la finale. Les Ikari Warriors se rendirent au stade où était prévu l'événement mais une énorme tempête de vent détruisit une partie du stade. Leona sentit un feeling étrange, familier, dérangeant. Puis Goenitz apparut. Alors qu'il se battait contre Kyo, Leona eut des flash-back de sa jeunesse... sang, cris, morts... Elle commença à perdre son calme et le contrôle d'elle-même. Ralf et Clark firent leur possible pour la calmer. Lorsque Iori apparut à son tour, Goenitz fit une déclaration qui surprit tout le monde: Iori et Leona étaient de sang Orochi! Leona en était choquée et même après la mort de Goenitz, elle restait avec ses doutes et ses peurs, ne sachant pas quoi faire... L'année qui suivit, Leona était si tendue qu'il lui était impossible de remplir une mission correctement. Ralf demanda à Heidern une suspension temporaire afin que l'Ikari Team puisse participer au KoF, requête qui fut acceptée. Leona avait un mauvais pressentiment à propos de ce tournoi et ses craintes s'avérèrent rapidement réelles. Avant la fin du tournoi, Leona recommença à cracher du sang et se mit à paniquer. Ralf et Clark essayèrent de la calmer mais elle entra quand-même en Riot of the Blood. Avec Iori, ils devinrent fous et incontrôlables, cassant tout sur leur passage et étant extrêmement violents. Ralf et Clark se précipitèrent sur leur amie et, non sans quelques griffures et coups mal placés, arrivèrent à la neutraliser et la calmer. Leona revint peu à peu dans son état normal et s'évanouit. A son réveil, elle était bien décidée à se suicider afin de ne plus causer de trouble à qui que ce soit et ainsi ne plus risquer de tuer ses proches. Mais Ralf la stoppa dans sa sombre entreprise et réussit à la raisonner en lui assurant qu'à présent elle n'était plus seule et qu'elle avait des amis pour veiller sur elle. La disparition d'Orochi coïncida avec le départ d'une nouvelle vie pour Leona: une plus grande joie de vivre et surtout elle arrivait à contrôler son sang Orochi et pouvait même s'en servir pour devenir plus forte. Lorsqu'Heidern lui présenta leur nouvelle coéquipière, Whip, en vue du prochain King of Fighters autorisant les équipes de quatre, Leona fut réticente lors des premiers temps. Puis elle se rendit compte qu'elles avaient de nombreux points communs. Whip et Leona devinrent ainsi très proches: elles parlent pas beaucoup mais se comprennent très bien. C'est pour ça que Leona fut attristée par la disparition de Whip qui leur laissa un message d'adieu et leur souhaita bonne chance pour la suite.
Leona est une personne mystérieuse, qui parle très peu. Elle a une attitude très froide et ne parle qu'à Ralf, Clark, Whip et son père adoptif Heidern. Elle semble n'avoir peur de rien, si ce n'est de blesser ses amis lorsqu'elle entre involontairement en Riot of the Blood.


Commentaires : Leona possède, selon moi, l'un des meilleurs backgrounds. Cela lui donne beaucoup de consistance et en fait un personnage important dans la série. Par contre, elle est assez difficile à jouer et je trouve son animation assez moyenne (il serait temps que les programmeurs lui donnent un nouveau sprite). Dommage...