L'HISTOIRE

(Basée sur l'histoire traduite par Yagami 1211, les infos données par SNK et une interprétation personnelle)

Nous sommes au début des années 70 à Southtown, une ville paisible américaine. L'école locale d'arts martiaux Haikyokuseiken n'avait jamais connue une génération d'élèves aussi doués. Parmi eux, Jeff Bogard et Geese Howard, de loin les plus talentueux. L'un des deux allait avoir l'immense honneur de reprendre le flambeau de l'école. Jeff et Geese étaient d'un niveau quasi-identique mais c'était l'état d'esprit qui faisait toute la différence. Geese recherchait le pouvoir à tout prix alors que Jeff a pour but de s'améliorer constamment jusqu'à atteindre le summum de ses capacités. Durant son entraînement, Jeff rencontra deux jeunes orphelins répondant aux noms de Terry et Andy. Les jours passant, une complicité très forte s'installe entre les enfants et Jeff, ce qui amena ce dernier à les adopter. Voyant qu'il n'était pas en mesure d'être supérieur à Jeff, Geese utilisa une technique lâche mais efficace: il se rendit chez Jeff avec plusieurs hommes de main qui allaient le prendre par surprise et sérieusement l'amocher. Geese n'avait plus qu'à finir le travail, ce qu'il fit sans aucun état d'âme... Lorsque Terry et Andy rentrèrent chez eux, ils retrouvèrent leur père sur le point de mourir. Mais dans un dernier souffle, il leur révéla que Geese Howard était l'auteur du crime. Cette phrase sera gravée à vie dans la mémoire des deux jeunes garçons et la disparition de Jeff fut un énorme choc pour eux. Depuis ce jour, ils se jurèrent qu'ils auraient un jour leur vengeance et que Geese paierait de sa vie l'acte qu'il venait d'accomplir. Très décidés à accomplir leur dessein, Terry et Andy choisirent deux voies différents: alors qu'Andy s'exila au Japon pour apprendre l'art du Koppoken auprès du grand maître Hanzo Shiranui, Terry décida de rester à Southtown et de devenir un grand combattant sous la tutelle de Tung Fu Rue. De nombreuses années passèrent et les deux frères n'avaient eu de cesse de s'entraîner pour perfectionner leurs techniques de combat. De son côté, Geese était devenu le leader incontesté de la pègre locale et il faisait régner un climat oppressant sur la ville. Pour se distraire, il décida d'organiser un tournoi dans lequel toute personne pouvait combattre, quels que soient son origine, son sexe ou sa discipline. Il l'appela le King of Fighters. Lorsqu'ils eurent vent de ce tournoi, Terry, Andy et leur ami kickboxer Joe Higashi s'empressèrent de s'y inscrire. D'autant que le vainqueur avait l'opportunité de se battre contre Geese Howard en personne. Jusqu'à présent, c'était toujours Billy Kane, garde du corps personnel de Geese, qui survolait les débats. Mais ce temps était révolu car Terry Bogard démontra une puissance et une technique incroyable pour se frayer une place en finale contre son ennemi juré. Lorsque Terry se présenta, Geese comprit tout de suite ce dont il était question. Mais il n'était pas inquiet pour autant, bien au contraire. Le combat débuta et Terry, enragé, donnait tout ce qu'il avait. Geese fut surpris par la qualité de son adversaire. Le combat était même très équilibré et se termina sur un coup de théâtre: sur un énorme Power Wave, Terry propulsa Geese au travers de la fenêtre, ce dernier terminant sa chute au pied de sa tour... Les frères Bogard avaient ainsi obtenu leur vengeance.

 

 

L'année suivante, le King of Fighters fut à nouveau organisé, à la grande surprise de tout le monde. Andy, qui avait mal vécu sa défaite l'année passée, retourna au Japon et apprit avec Jubei Yamada de nouvelles techniques. Là-bas, il fit la connaissance de la sculpturale Mai Shiranui, qui sera plus tard sa copine. Tous trois revinrent à Southtown pour participer au tournoi avec Terry, Joe ou encore le maître de Tae Kwon Do Kim Kaphawn. Une nouvelle fois, ce fut Terry qui remporta la finale et qui allait pouvoir affronter l'organisateur. Celui-ci se présenta sous le nom de Wolfgang Krauser, demi-frère de Geese, et qui voulait affronter l'homme qui avait été capable de venir à bout de ce dernier. Le combat fut extrêmement déséquilibré, Krauser étant surpuissant. Heureusement, Terry n'avait cessé de s'entrainer et avait amélioré ses techniques. Il avait une nouvelle botte secrète, le Power Geyser. Et c'est évidemment au moment où Krauser allait le finir que Terry mit ses dernières forces dans son fameux coup. Une énorme flamme sortit subitement du sol, propulsant Krauser à plusieurs mètres de l'impact. Terry sortit vainqueur d'un combat mal engagé et c'est ainsi que sa légende fut connue aux quatre coins de la planète.

 

1994. Des invitations sont envoyées aux combattants les plus célèbres de la planète afin de participer au prochain King of Fighters. Celui-ci intègre une nouveauté révolutionnaire: les combats se feront à présent en équipe de trois. Une fois les inscriptions closes, les spectateurs eurent l'agréable surprise de voir un plateau de participants extraordinaire:

Fatal Fury Team: Terry Bogard, Andy Bogard, Joe Higashi

Psycho Soldiers Team: Athena Asamiya, Sie Kensou, Chin Gentsai

Hero Team: Kyo Kusanagi, Benimaru Nikaido, Goro Daimon

USA Sports Team: Heavy D!, Lucky Glauber, Brian Battler

Korea Team: Kim KapHwan, Chang Koehan, Choi Bounge

Ikari Team: Heidern, Ralf Jones, Clark Steel

Ladies Team: Mai Shiranui, King, Yuri Sakazaki

Art of Fighting Team: Takuma Sakazaki, Ryo Sakazaki, Robert Garcia

Chaque équipe avait ses propres raisons de participer au tournoi: l'honneur, la gloire, la reconnaissance pour certains, le plaisir, la recherche de vérité ou des raisons professionnelles pour d'autres. A la grande surprise de tout le monde, l'équipe de Terry Bogard perdit en finale contre l'équipe du Japon, emmené par un Kyo Kusanagi impressionnant. Ce dernier était l'ultime descendant du clan Kusanagi, très célèbre pour ses flammes surpuissantes qui avaient jadis vaincues le démon Orochi. L'équipe vainqueur du tournoi fut invitée à rencontrer l'organisateur du tournoi et à l'affronter. Cet homme, Rugal Bernstein, véritable mégalo aux desseins démoniaques, les accueillit avec courtoisie et leur présenta sa collection de statues humaines. Il leur raconta le plus simplement du monde qu'il s'agissait des adversaires qu'il avait vaincu et qu'il avait garder en souvenir. Et qu'il allait, tout naturellement, en faire de même avec ses nouveaux hôtes. Kyo aperçut alors son père, Saisyu, qu'il cherchait depuis des semaines, allongé près d'un mur et sérieusement amoché. Son sang ne fit qu'un tour et le combat pouvait donc débuter. Malgré ses évidentes qualités, Rugal ne put résister aux attaques répétées de l'équipe du Japon et notamment les flammes destructrices de Kyo. Il n'en revenait pas d'avoir été vaincu et, dans un élan de fair-play, il déclencha l'auto-destruction de sa base afin de réduire à néant ceux qui lui avaient fait perdre sa fierté. Heureusement, nos trois compères réussirent à évacuer à temps le complexe avant qu'il n'explose...

 


L'année suivante, les mêmes invitations furent à nouveau distribuées: il était donc prévu de retrouver les huit mêmes équipes qu'en 1994. Pourtant, il y avait une différence. L'USA Sports Team avait laissé sa place à une nouvelle équipe alors qu'elle avait pourtant été invitée. La raison était simple: elle avait été attaquée par trois individus mystérieux qui volèrent l'invitation. Les trois nouveaux protagonistes étaient donc l'attraction de ce tournoi. Tous trois participaient à cet événement pour des raisons de vengeance personnelle: Billy Kane (contre la Fatal Fury Team), Eiji Kisaragi (contre l'Art of Fighting Team) et surtout Iori Yagami, grand rival de Kyo Kusanagi. C'est alors que tout le monde appris la rivalité historique entre ces deux clans et la légende qui l'illustrait: il y a 1 800 ans, le démon Orochi, matérialisé par un serpent géant à huit têtes, semait la terreur dans tout le Japon. Il détruisait tout ce qu'il pouvait, réduisant à néant chaque endroit où il passait. Jusqu'à ce que les leaders des huit plus grands villages japonais décidèrent de sacrifier chacun une fille vierge pour satisfaire l'appétit d'Orochi. Ce dernier accepta le marché. Sept villages avaient déjà fait leur sacrifice, il n'en restait donc plus qu'un. La cérémonie était en cours lorsque soudain, un homme intervint: c'était le fiancé de la jeune femme et il était bien déterminé à défier Orochi. Son nom: Kusanagi. Deux personnes se joinrent à lui: Kagura, gardienne du miroir, et Hasshaku, qui avait des pouvoirs semblables à ceux de Kusanagi. Le combat fut particulièrement épique mais les trois héros réussirent à venir à bout d'Orochi et à sceller son âme dans le miroir de Kagura. Cette victoire fut accueillie de différentes manières selon les clans: Kusanagi fut acclamé et traité en héros par tout son village alors qu'Hasshaku fut rejeté, son action ayant été considérée comme folle par ses pairs. Hasshaku enviait Kusanagi, d'autant que les pouvoirs de ce dernier étaient supérieurs. Il allait alors commettre l'irréparable: un pacte avec Orochi. Ce dernier accorderait à Hasshaku des pouvoirs supérieurs en échange de son âme et de son corps. Du sang Orochi coulerait dans les veines du clan Hasshaku et se réveillerait lorsque le moment serait venu. Le nouvel hôte d'Orochi avait à présent des flammes violettes et avait décidé de changer de nom: à présent, on l'appellerait Yagami. Depuis, les clans Yagami et Kusanagi, autrefois amis, se livraient une véritable guerre de génération en génération.
Les équipes étaient donc les suivantes:

Hero Team: Kyo Kusanagi, Benimaru Nikaido, Goro Daimon

Fatal Fury Team: Terry Bogard, Andy Bogard, Joe Higashi

Psycho Soldiers Team: Athena Asamiya, Sie Kensou, Chin Gentsai

Rival Team: Iori Yagami, Billy Kane, Eiji Kisaragi

Korea Team: Kim KapHwan, Chang Koehan, Choi Bounge

Ikari Team: Heidern, Ralf Jones, Clark Steel

Ladies Team: Mai Shiranui, King, Yuri Sakazaki

Art of Fighting Team: Takuma Sakazaki, Ryo Sakazaki, Robert Garcia

Evidemment, les deux équipes finalistes furent celles de Kyo et Iori. Mais avant que le combat ne débute, un homme fit son apparition: c'était Rugal, qui avait donc survécu à l'explosion de l'année précédente. Il était accompagné de Saisyu, qui ne semblait pas dans son état normal. Et pour cause, il avait subi un lavage de cerveau. Saisyu était manipulé par Rugal qui voulait perturbait Kyo en le faisant se battre contre son père. L'idée aurait pu fonctionner si Saisyu était en pleine possession de ses moyens. Or, ce n'était pas du tout le cas et Kyo n'eut aucun mal à le mettre hors d'état de nuire. Rugal allait donc devoir faire le travail tout seul. Il dégageait une puissance incroyable, largement supérieure à celle de l'année d'avant. Iori, qui suivait de loin la scène avec son équipe, reconnut tout de suite cette aura. Le combat entre Kyo et Rugal était extrêmement déséquilibré, le premier encaissant par dizaines les coups du second. Mais c'est alors qu'il allait mettre le coup fatal, Rugal s'arrêta brusquement. Son corps semblait réagir de manière étrange lorsque soudain, Rugal explosa. Iori s'approcha alors du corps du défunt et gouta son sang. Il déclara que seul une personne de sa lignée était capable de supporter la puissance Orochi dans ses veines. Puis il se mit à son tour à changer d'attitude et, les yeux dans le blanc, se mit à attaquer sauvagement ses futurs ex-coéquipiers, Eiji et Billy, qui mirent du temps à s'en remettre.

 

Quelques mois après le tournoi, Kyo se baladait dans un parc lorsqu'il sentit une aura puissante. Il s'arrêta car il sentait que quelque chose allait se passer. Mais avant qu'il ne puisse esquisser le moindre geste, il était déjà à terre, K.O. Il se rappelait juste d'une voix lui disant qu'il était loin d'avoir le niveau s'il voulait remporter le KOF 96. A peine remis de ses blessures, Kyo quitta précipitemment l'hôpital et reprit un entraînement intensif. Le tournoi allait débuter, la liste des participants étant la suivante:

Fatal Fury Team: Terry Bogard, Andy Bogard, Joe Higashi

Psycho Soldiers Team: Athena Asamiya, Sie Kensou, Chin Gentsai

Hero Team: Kyo Kusanagi, Benimaru Nikaido, Goro Daimon

Yagami Team: Iori Yagami, Vice, Mature

Korea Team: Kim KapHwan, Chang Koehan, Choi Bounge

Ikari Team: Ralf Jones, Clark Steel, Leona

Ladies Team: Mai Shiranui, King, Kasumi Todoh

Art of Fighting Team: Ryo Sakazaki, Robert Garcia, Yuri Sakazaki

Boss Team: Geese Howard, Wolfgang Krauser, Mr. Big

La plus grosse surprise fut la présence de la Boss Team et notamment celle de Geese Howard qui avait été laissé pour mort quelques années auparavant. L'équipe Fatal Fury avait donc une bonne raison de participer à ce nouveau tournoi. De plus, le commandant Heidern avait céder sa place à sa fille adoptive, la mystérieuse Leona. Enfin, le redoutable Iori Yagami était accompagné de deux superbes créatures, Vice et Mature, qui travaillaient jadis pour Rugal. Comme l'année précédente, ce sont les équipes de Kyo et Iori qui se retrouvèrent en finale. Avant le combat, une dénommée Chizuru Kagura intervint et leur expliqua que quelque chose d'énorme se préparait et qu'elle allait avoir besoin de leur aide. Kyo accepta au contraire de Iori. Chizuru leur apprit que le corps de Rugal n'avait pas supporter la puissance du pouvoir Orochi qu'un homme lui avait accordé. Cet homme, Goenitz, fidèle disciple d'Orochi venait de réveiller son maître et la menace était donc immense. Soudain, une énorme rafale de vent emporte tout sur son passage. Iori est envoyé dans le décor et seuls Kyo et Chizuru restent debout pour faire face à leur adversaire. Goenitz les attaqua. Kyo reconnut l'homme qui l'avait ridiculisé quelques mois auparavant. Mais cette fois-ci, il avait considérablement progressé et le combat était plus équilibré. Pourtant, Goenitz avait encore l'avantage. Iori finit par se remettre de son étourdissement et assista au spectacle d'un Kyo malmené par son adversaire. Ne pouvant accepter qu'un autre que lui ne tue son ennemi héréditaire, il bondit et se précipita pour aider ce dernier. Ainsi, l'alliance mythique Kusanagi/Yagami/Kagura était enfin reconstituée et Goenitz ne put pas résister à tant de puissance. A la fin du combat, Iori but du sang Orochi de Goenitz. Chizuru le prévint que les personnes de sa lignée (ayant du sang Orochi dans les veines) n'avait pas une espérance de vie élevée et que le sang Orochi pouvait contrôler son hôte en certaines occasions. Puis elle disparut, ajoutant que le mal ne faisait que commencer et qu'ils se reverraient certainement dans peu de temps. Iori ne prêta pas attention aux paroles de Chizuru et s'en alla rejoindre ses coéquipières, Vice et Mature, lorsque un malaise le prit. Puis il vomit du sang, hurle et ses yeux tournent au blanc. Dans un état quasi-animal, Iori était devenu incontrôlable en entrant en "Riot of the Blood", état démoniaque d'un sujet contrôlé par Orochi. Malheureusement pour elles, Vice et Mature firent les frais de la folie d'"Orochi Iori"...

L'année suivante, le King of Fighters '97 promettait d'être au moins aussi excitant que le précédent. Au niveau des nouveautés, Chizuru remplace Kasumi dans l'équipe féminine, Shingo, un élève et fan de Kyo, fait une entrée en solo au même titre que Iori, qui se retrouve sans partenaire après les derniers événements. Enfin, deux nouvelles équipes: la Special Team avec des figures bien connues dans Southtown (Billy Kane, Ryuji Yamazaki et Blue Mary) et la mystérieuse New Face Team.

Fatal Fury Team: Terry Bogard, Andy Bogard, Joe Higashi

Psycho Soldiers Team: Athena Asamiya, Sie Kensou, Chin Gentsai

Hero Team: Kyo Kusanagi, Benimaru Nikaido, Goro Daimon

Special Team: Billy Kane, Blue Mary, Ryuji Yamazaki

Korea Team: Kim KapHwan, Chang Koehan, Choi Bounge

Ikari Team: Ralf Jones, Clark Steel, Leona

Ladies Team: Mai Shiranui, King, Chizuru Kagura

Art of Fighting Team: Ryo Sakazaki, Robert Garcia, Yuri Sakazaki

New Face Team: Yashiro Nanakase, Chris, Shermie

Entrées solo: Iori Yagami, Shingo Yabuki

Durant le tournoi, le tirage oppose la Japan Team à la fameuse New Face Team. Curieusement, cette dernière ne fut pas très coriace et l'équipe de Kyo emporta la victoire. Au moment de recevoir le trophée, ils sont interrompus par Iori qui, prit de convulsions, crache du sang. Son sang Orochi le contrôlant, il se précipite de manière rapide et violente sur Kyo et l'attaque. Après une lutte acharnée, Iori est finalement maîtrisé. Chizuru dit alors à Kyo que cet évenement était le signe qu'Orochi lui-même était sur le point de se réveiller. C'est à ce moment que la New Face Team fit à nouveau son apparition. Ils annoncèrent qu'ils étaient des disciples d'Orochi comme Goenitz. Ce dernier ayant libéré l'âme d'Orochi l'année précédente, elle allait à présent choisir un hôte pour se réincarner. Mais Orochi manquait encore un peu d'énergie et ses disciples allaient donc se battre contre Kyo, Iori et Chizuru pour en récolter. La bataille allait se révéler être âpre tant les niveaux des différents semblaient identiques. En effet, la New Face Team avait un nouveau visage et Yashiro, Chris et Shermie étaient beaucoup plus puissants qu'auparavant. Le combat ne trouvera pas de vainqueur et s'achèvera par un double K.O. Pourtant, Orochi avait récupéré assez d'énergie grâce à ses disciples et allait enfin pouvoir se réveiller définitivement. Pour prendre forme humaine, il choisira le corps de Chris. Ce dernier change pour prendre une forme adulte et lévite. Chris est à présent devenu Orochi. Le combat fait rage et Orochi est tout de même supérieur à ses trois assaillants. Soudain, Iori est à nouveau prit d'un malaise et entre en Riot of the Blood. Il hurle à la mort avant de se jeter en direction de Kyo et Orochi. Dans la confusion, il attrape Orochi au niveau de la gorge. C'est le moment que choisit Kyo pour sortir son coup ultime (le Kusanagi No Ken Da) et frapper de toutes ses forces Iori et Orochi. L'explosion fut impressionnante et Orochi n'y résistera pas. Et 1800 plus tard, l'histoire se répéta, Orochi étant renvoyé en enfer. Et une bonne nouvelle n'arrivant jamais seule, la malédiction de Iori disparut en même temps que la mort d'Orochi.